Oc Aussi

Blog lifestyle Metz : tendances, adresses, cuisine & découvertes

Derrière : trattoria messine hors du temps

Il y a quelques mois, on m’avait conseillé le restaurant Derrière situé dans une petite rue à deux pas de la place Saint Louis. Je n’avais pas encore pris le temps d’y faire un tour, j’ai donc profité d’un passage d’une amie à Metz pour l’y amener. La trattoria propose une cuisine méditerranéenne, j’étais donc quasiment certaine que ça plairait. C’est vrai, qui n’aime pas manger des plats tout droit venus du soleil ?

Intérieur restaurant Derrière Metz

Déjeuner à la salle à manger

Du soleil ce jour-là on en a eu, pas assez pour que la terrasse du restaurant soit de sortie (on est quand même en mars ET en Lorraine faut pas trop en demander…) mais assez pour patienter un peu et profiter du temps en attendant qu’une table se libère.  Oui parce que le restaurant à 12h45 était rempli, plus une table de libre ! Nous sommes donc revenues quarante-cinq minutes plus tard, pour nous mettre à table avec les crocs.  Si vous avez une grosse faim, je vous conseille donc de réserver à l’avance.

Intérieur du restaurant Derrière à Metz

Pour entrer dans la « salle à manger » (comme l’indique la devanture du restaurant) il faut depuis l’extérieur se diriger sur la droite de la vitrine, monter les marches et tirer la porte comme si on entrait chez une personne que l’on connaît. On arrive alors dans un hall qui communique entre la salle et la cuisine. La partie salle du restaurant se situe en fait au fond et est divisée en deux pièces, l’une d’elle bénéficiant d’un toit laissant la lumière passer comme dans une petite cour intérieure. Les parties cuisine et épicerie italienne donnent elles côté rue.

Une décoration surprenante

Lorsqu’on voit la devanture noire du restaurant avec ses petites fleurs oranges, on ne sait pas à quoi s’attendre en entrant dans la salle. Ce que je peux vous dire c’est qu’on a été (agréablement) surprises ! En arrivant dans la première salle, on se rend compte que l’endroit est un vrai cabinet de curiosités : frigo au milieu de la pièce, objets suspendus, miroirs, figurines, bougeoirs en tout genre, luminaires, livres en pagaille…

Décoration restaurant Derrière Metz

On en prend plein la vue aussi avec les couleurs des tapisseries 50’s à 70’s et des nombreux tableaux. Les tables formica des années 50 sont ornées de jolies nappes fleuries.  L’endroit à l’allure vintage est kitsch au possible et dégage une dynamique peps. Un restaurant à la décoration marquée, pensée dans les moindres détails. On ne fait pas que manger et regarder son assiette on scrute aussi les moindres recoins pour découvrir le caractère atypique du lieu.

Manger les bons petits plats de mamie
Une serveuse nous tend alors la carte du midi, au menu pour le déjeuner : cuisse de lapin et polenta, carré de veau rôti et pommes sautées, suprême de poule farci au speck ou omelette pancetta et pommes de terre.  Etant arrivées en fin de service, tous les plats n’étaient plus disponibles. Il faut savoir que le restaurant propose chaque midi et chaque soir une carte différente.

La carte réduite est pour moi un réel gage de qualité car en proposant 4 à 5 plats au menu, ces derniers ne sont pas seulement des plats retravaillés mais bien des plats cuisinés. On sent vraiment qu’il y a eu de la cuisine derrière le plat qu’on nous sert et que les produits sont frais.

En fait, c’est un peu comme si on allait manger les bons petits plats de sa mamie le dimanche. Les plats ont du goût et sont comme je les aime servis en sauce (du moins pour ceux qui nous ont été servis ce midi-là). La viande est bien cuite, ça fond dans la bouche et si on pouvait on demanderait du rabe (comme à la cantine).

Repas restaurant Derrière Metz

Si on veut pouvoir prendre un dessert, en réalité, non on ne se resserre pas. Parce que le plat est déjà bien copieux (comme chez mamie) et quand on est gourmand comme moi on a l’estomac déjà bien rempli alors un conseil évitez de grignoter tout le pain !

Ce jour-là comme on avait faim et que la carte nous faisait de l’œil, nous avons pris un dessert. Ce sera compté comme un de mes craquages de la semaine dans mon rééquilibrage alimentaire. Comme pour les plats, nous avions le choix entre 5/6 desserts ce qui facilite la prise de décision. On a opté pour un tiramisu et une pana cotta café spéculoos. Je dis « on » parce que quand on va au restaurant avec quelqu’un de sympa on se fait goûter mutuellement nos plats.


Derrière, 17 rue de la chèvre

Services le midi et le soir du mardi au samedi

Derrière, Derrière, Derrière… tout ça il ne se cache que des bonnes choses !

Revenir en haut de page